Montagnes

Lac de lave du Nyiragongo

Lac de lave du Nyiragongo (0 m)

Posté le mercredi 20 juillet 2011 à 00:13:07

Massif: Massif des Virunga (Congo) (République Démocratique du Congo)

Activité: Randonnée

Difficulté: Peu difficile

Altitude: 0 m

Dénivelé: 0 m

Horaire: 6 h

Description: Il est difficile d'imaginer la sensation que l'on ressent lorsqu'après une longue marche dans les coulées de lave de l'éruption de 2002, on atteint le rebord de la caldeira du Nyiragongo et que l'on contemple le lac de lave qui bouillonne au fond de celle-ci. C'est un instant exceptionnel qui fait ressentir la puissance des éléments qui nous entourent, et la fragilité de l'Homme. Le Nyiragongo est situé sur le grand rift africain, à une vingtaine de kilomètres de la ville de Goma bordant le lac Kivu. C'est un strato-volcan, dont la lave est devenue très fluide, donnant des éruptions particulièrement dangereuses, celle-ci dévalant les pentes à plus de 60 kilomètres par heure. Situé dans le parc national des Virunga, administré par l'Institut de Congolais de Conservation de la Nature (ICCN), son accès est donc régi par les règles strictes du parc. L'ascension commence à proximité de la route reliant Goma à Rutshuru, à l'aplomb du cratère, là où se trouvent les bureaux du parc. Le départ dans la jungle s'effectue vers l'altitude de 2000 mètres. Le chemin est bien tracé au milieu de la végétation exhubérante. Quelques singes peuvent être aperçus au cours de l'ascension. On suit progressivement la première coulée de l'éruption de 2002 jusqu'à la fissure d'où la lave est brutalement sortie. Des vapeurs soufrées et chaudes sont exhalées 10 ans après l'éruption de crevasses parfois très profondes. Le sentier tourne alors à droite et monte droit à l'aplomb des abris qui bordent la caldeira. Celui-ci s'élève rapidement dans la végétation qui devient de plus en plus clairsemée avec l'altitude. On atteint les anciennes cabanes au milieu des séneçons typiques de cette région africaine. Une raide montée sur le cône terminal incliné à près de 30° permet d'atteindre le rebord du cratère à 3430 mètres d'altitude duquel la vue est à couper le souffle.

Précautions: Présence d'animaux sauvages pouvant être dangereux. La fissure de l'éruption de 2002 présente de profondes crevasses, et il faut faire particulièrement attention compte-tenu de la végétation qui masque la présence de trous parfois très profonds dans lesquels des gaz asphyxiants peuvent être émis. Enfin, le rebord de la caldeira est particulièrement instable, celui étant souvent en surplomb. Il y a donc un énorme danger potentiel, et il est impératif de se déplacer avec la plus grande prudence. A noter que la présence d'un ou de plusieurs guides de l'ICCN est obligatoire dans le parc.

Carte IGN® avec le tracé (format *.jpg)


Carte Googlemap® avec le tracé

Retour

[+757]     [+4]     Partager: