Voyages

Sur les traces de Ganesh

Sur les traces de Ganesh

Posté le jeudi 21 octobre 2010 à 08:08:26

Continent: Asie

Pays: Inde (Tamil Nadu, Kerala)

Genre: Tourisme

Difficulté: Peu difficile

Durée: 15 jours

Date: janvier 2006

Description: Le Sud de l'Inde est constitué du Tamil Nadu, de l'Andra Pradesh, du Karnataka et du Kérala. C'est une région particulière où l'on trouve le plus grand nombre de temples essentiellement consacrés à Shiva, et où l'on voit le plus de représentations de Ganesh, dieu de la sagesse, de l'intelligence, de la connaissance et de la prudence. Le Tamil Nadu est un monde à part, loin des steppes arides du Rajasthan ou des plaines du Gange écrasée par un soleil torride. Ici, il fait chaud toute l'année, mais l'influence du golfe du Bengale apporte cette chaleur moite tempérée typique des tropiques humides. La campagne regorge ainsi de villages, et la richesse agricole a conduit naturellement à l'émergence de grandes dynasties, comme les Pallava, Chola, Vijayanagar, Pandya et Nayak, dont les noms accompagnent les principales périodes architecturales des temples monumentaux. De Mahabalipuram, à Thanjavur, en passant par Trichy et Madurai, la puissance spirituelle des lieux ne peut laisser indifférent. C'est le monde de la civilisation dravidienne, qui, malgré les incursions du Nord au fil des siècles, n'a que peu été transformé par les apports indo-aryiens. Pondichéry, le célèbre comptoir français apporte une touche insolite dans cet univers mystique. Même si les traces européennes s'effacent peu à peu, il reste une bonhommie étonnante, comme cette passion pour le jeu de boule ! A quelques kilomètres, Auroville, cité universelle née en 1968 sous l'influence de Mère, la compagne de Sri Aurobindo, témoigne de cette quête de transcendance dans toute action humaine, comme si cette terre était bénie des dieux. De l'autre côté du massif des Nîlgîri, extrémité Sud du plateau du Deccan, qui forme une frontière naturelle avec le Kérala sur laquelle pousse un nombre incroyable d'épices sans compter le thé, c'est un univers radicalement différent qui prévaut. Ici, les cultures se sont toujours mêlées, le christianisme et l'islam représentant même 40% de la population ! Les Portugais emmenés par Vasco de Gama furent étonnés de découvrir que des chrétiens vivaient ici depuis des temps immémoriaux, lorsque Saint Thomas vint ici en l'an 52 ! Les romains faisaient déjà du commerce, et l'influence chinoise sur l'art de la pêche à Cochin est une des attractions les plus frappantes. Un "melting pot" à l'indienne au charme inimitable.

Précautions: Vaccinations à jour obligatoire. Inutile de faire la moindre réservation depuis la France, on peut parfaitement se débrouiller sur place pour tout.

    [+806]     [+6]     Partager: