Voyages

La Suisse des Amériques

La Suisse des Amériques

Posté le dimanche 26 juillet 2015 à 15:41:17

Continent: Amérique

Pays: Equateur

Genre: Tourisme

Difficulté: Assez difficile

Durée: 30 jours

Date: aout 1985

Description: L'équateur est un petit pays enclavé entre des géants, Brésil, Pérou, Colombie, et cerné par le Pacifique et l'Amazonie. Il est traversé du Nord au Sud par la cordillère des Andes caractérisées à cette latitude par des volcans particulièrement actifs, et d'Ouest en Est par une ligne imaginaire qui lui a donné son nom ! La capitale Quito garde encore les souvenirs du passage des conquistadors, et les B&B sont souvent de belles haciendas ayant conservé le charme de l'époque. L'Equateur a un relief très tourmenté: ses routes et voies de chemin de fer sont parmi les plus impressionnantes du monde ! La route de Quito vers Guayaquil est souvent barrée par des ravinements puissants. Sur le chemin, les villes de Latacunga, Ambato et Riobamba sont des havres de paix au pied de géants comme le Cotopaxi, souvent dissimulé dans la brume venant d'Amazonie, et le Chimborazo gravi par le célèbre alpiniste anglais Edward Whymper. La Laguna de Quilotoa est un lieu d'exception, difficile d'accès, où l'on côtoie les indiens autochtones, dans leur huttes, en train de filer la laine de lamas. Beaucoup de misère... Une virée en avion à Cuenca pour admirer le centre-ville patrimoine de l'UNESCO, avant de partir pour l'Amazonie, en passant par Banos, jusqu'à Puyo, perdu dans la forêt. La rencontre avec les indiens, tôt le matin, venant chercher des médicaments fut un moment fort du voyage. Retour par le bus, toujours brinquebalant, vers Quito, par Baeza, en longeant la cordillère par le flanc Est et le volcan Antisana, couvert de neige comme de la crème Chantilly. De Quito, descente à Esmeralda, ville des panamas, à la rencontre des pélicans le long des immenses plages du pacifique, puis on rejoint San Lorenzo en pirogue, un bled perdu à deux pas de la Colombie, où se termine une voie ferrée improbable, sur laquelle circule des camions en guise de locomotive ! Le coin est sauvage, et fait penser au far-west. Le retour par le chemin de fer fut épique, un éboulement ayant coupé la voie au débouché d'un tunnel. Il a fallu porter des grand-mères au milieu de la boue, dans l'autre locomotive venant du haut pour reprendre le cours du voyage. Mais quelle belle chaine humaine ! et joyeuse ! Retour à Quito, par Ibarra, jolie bourgade, au pied du Cayambe. Voyage tout simplement extraordinaire ! A faire et certainement refaire !

Précautions: Risque de vols sur la plage vers Esmeralda, et dans Quito. Attention à l'alimentation, surtout en Amazonie.

    [+631]     [+6]     Partager: