Etre dans l'échange...

Des montagnes aux sciences en passant par les voyages, ces passions complémentaires alimentées par une insatiable curiosité rythment mon quotidien. Les arts prolongent ces moments d'exception dans une symbiose improbable entre réel et imaginaire. Cette démarche personnelle n'a de sens que si elle est animée par un désir de partage. C'est un art de vivre, une petite vanité peut-être, mais surtout, une immense source de bonheur comme l'a souligné Mme de Genlis. Ces quelques pages sont ainsi la matérialisation de ce souhait. Qu'elles soient également, à ce titre, une source d'inspiration.

Yves Peysson

  • Montagnes

    Tout sur mes parcours en montagne (randonnée, ski-alpinisme, alpinisme, escalade, via-ferrata,....) avec cartes et itinéraires.

  • Voyages

    Des infos pratiques, mais aussi des mots et des images pour évoquer la découverte de nouveaux horizons et de nouvelles cultures.

  • Portfolio

    Partagez mon regard avec des images qui me font toujours vibrer, saisies au cours de voyages mais aussi au quotidien.

  • Mémoires

    Ne pas perdre une miette du temps qui passe, pour mieux comprendre le présent et aborder l'avenir. Une source d'inspiration.

  • Publications

    Toutes mes publications dans les revues scientifiques, les revues alpines, les livres.

  • Blog

    Une petite tribune pour exprimer mon point de vue en toute liberté.

Yves Peysson, lyonnais de naissance mais dauphinois et savoyard par ses racines, a migré sur Aix-en-Provence en 1986 après avoir effectué des études d’ingénieur à l’Ecole Nationale Polytechnique de Grenoble et obtenu un doctorat d'état en physique des solides à l’Université Joseph Fourier. Il rejoint ensuite le programme français sur la fusion thermonucléaire par confinement magnétique à l’Institut de Recherches sur la Fusion Magnétique au sein du Commissariat à l'Energie Atomique. Il s'intéresse plus particulièrement à la propagation et à l'absorption des ondes radio-fréquences dans les plasmas chauds, turbulents et magnétisés, à la dynamique des électrons relativistes ainsi qu'au rayonnement X et gamma.

Il aime autant l'instrumentation, l'expérimentation, la théorie et la modélisation. La conjugaison de ces aspects permet de comprendre en profondeur les propriétés des plasmas de tokamak, pour mieux les contrôler et produire de l'énergie. Son métier de chercheur l'a amené à développer un système original de tomographie X de haute énergie basé sur l'emploi de semi-conducteurs à haute température permettant de déterminer avec précision les caractéristiques des électrons dans ce milieu ionisé. Cet appareil a été l'objet d'un vif intérêt de la communauté scientifique compte-tenu des informations auxquelles on peut accéder, et à ce titre il a été reproduit à plusieurs exemplaires à travers le monde (Etats-Unis, Inde, Chine, Suisse, Grande-Bretagne, Italie,...). Il a développé également de nombreux codes numériques pour interpréter les résultats observés, des outils de référence dans le monde de la simulation numérique. Il a par ailleurs dirigé plusieurs projets internationaux de recherche.

Enseignant depuis presque 30 ans et professeur à l’Institut National des Sciences et Techniques Nucléaires (INSTN), il enseigne la théorie cinétique et les méthodes de chauffage et génération de courant dans un plasma magnétisé au master Physique des Plasmas de Fusion (PPF) à Paris, les techniques de modélisation et simulation numérique au master mathématiques et applications à l'université Paris-Saclay, et la fusion par confinement magnétique à l'école d'ingénieur PHELMA à Grenoble dans le cadre du master Recherche et Energétique Physique, et avec le master A2P, Physique spécialité Astrophysique, Plasmas et Planètes de l'Université Joseph Fourier.

Passionné depuis toujours par les pratiques sportives de montagne, il a pratiqué pendant plus de trente ans l'alpinisme et l'escalade à très haut niveau, mais également le ski-alpinisme, la randonnée ainsi que la via-ferrata. Membre du prestigieux Groupe de Haute Montagne (GHM), il en a assuré la vice-présidence pendant une année (1996) puis la présidence pendant les trois années suivantes (1997-2000). Durant cette période, il a initié le projet de livre "Grand Alpinisme" publié aux Editions Michel Guérin, réalisé avec la complicité de Robert Guinot aujourd'hui décédé et de Jean-Marie Choffat, écrivain et alpiniste. Il a également créé le site internet du GHM et refondé complètement la forme et le fond de la revue «Les Annales du GHM» avec l’aide du regretté Pierre Chapoutot, revue qui s'est appellée «Cîmes» et dont le dernier numéro est sorti en 2015.

Etant à la croisée des chemins entre les pratiques de la montagne et l'activité scientifique, il a été invité à rejoindre le comité scientifique de la Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne (FFCAM) en 2000, puis est devenu président de cette prestigieuse et très ancienne institution de 2001 à 2008, dont il est toujours membre aujourd'hui. Il a été l'initiateur du site www.topoguides.com dédié à l'alpinisme dans le massif du Mont-Blanc, projet de très longue haleine pour prolonger le célèbre guide Vallot aujourd'hui disparu.

En tant que président du comité scientifique, il a organisé deux colloques, le premier sur "l’évolution des Glaciers Alpins" en 2006 à Paris avec divers spécialistes mondiaux dans le domaine, le second en 2009 à Grenoble sur "l’influence des sciences et des techniques sur les pratiques sportives de la montagne". Des actes ont été publiés en relation avec ces événements.

Il est par ailleurs membre de la Société Internationale de Glaciologie, section des Alpes occidentales, qu'il a présidé durant une année, en 2013.

Parmi ses centres d'intérêt, l'informatique tient une place particulière tant au niveau professionnel que personnel. Enthousiaste depuis toujours des produits Apple® dont l'ergonomie exceptionnelle permet une intégration facile dans le quotidien, il a développé plusieurs sites internet, ainsi que de nombreux outils de cartographie permettant notamment une utilisation facile du GPS sur le terrain avec l'iPhone® ou l'iPad®. Son ordinateur portable sert ainsi non seulement pour les loisirs, mais également pour les calculs scientifiques intensifs, et à ce titre il est un des premiers à avoir réussi la compilation de toutes les librairies open-source de calcul parallèle pour le système OS X, tâche très ardue pour certaines d'entre elles, et dont il se sert régulièrement pour ses besoins professionnels. Il a par ailleurs construit un supercalculateur personnel peu onéreux basé sur le concept Hackintosh, permettant de développer la pleine puissance de l'OS X pour des calculs intensifs avec des processeurs multicoeurs et GPU.

Il a également joué un rôle important dans l'accès en ligne de la revue La Montagne du Club Alpin Français (1906-1946), de la revue Alpinisme (1926-1954), des Annales (1956-2001), des annuaires (1923-1955) et de la revue Cimes (2002-2015) du Groupe de Haute Montagne. Pour les revues La Montagne et Alpinisme ce travail a été effectué dans le cadre d'une collaboration entre l'Université Paris-Est de Marne-la-Vallée et le Comité Scientifique du Club Alpin Français. Ainsi, plusieurs dizaines de milliers de pages d'archives sont accessibles, et un moteur de recherche dédié à chacune des revues permet de retrouver des informations précieuses en quelques secondes. Un méta-moteur de recherche permet désormais d'effectuer une recherche globale dans toutes ces revues. Ces outils accessibles à tous sur demande, depuis le site internet du Groupe de Haute Montagne, sont particulièrement utilisés par les historiens, les sociologues, les étudiants dans le domaine des sports, les rédacteurs en chef des revues de montagne en France comme à l'étranger, mais aussi toute personne ayant un intérêt pour cet univers. Dans le même esprit, il a également rendu accessible en ligne les archives de Lucien Devies, qui permettent de connaître les détails de l'histoire alpine, par l'une des personnes les plus influentes de son époque. Ce travail de numérisation du patrimoine écrit de l'alpinisme se poursuit avec l'achat récent d'un scanner permettant de numériser des documents fragiles sans les déteriorer. Une interview a été donnée à TVmountain sur le sujet à l'occasion des Piolets d'Or 2016 se tenant à la Grave.

Enfin, depuis de très nombreuses années, il voyage aux quatre coins du monde, que cela soit pour le travail ou les loisirs. Chaque voyage est une expérience incomparable pour découvrir d'autres cultures et d'autres horizons. Du Yémen au Sahara, des pentes de l'Annapurna à la descente de la rivière glacée du Chadar au Cachemire indien, de l'altiplano bolivien aux volcans du Kamchatka, des Afars en Ethiopie aux volcans du Congo, des sommets de l'Ouganda aux steppes de Mongolie, tout est source d'émerveillement. Un récent voyage dans le cadre d'une aide humanitaire lui a permis de découvrir la Casamance au Sénégal. Bien d'autres projets sont en préparation !